• Radios FM: plus de 50 !

    Trop de stations de radio dans la Zone Métropolitaine de Port-au-Prince ? Selon la liste du Conatel, il en aurait plus de 50 à saturer la bande FM.

  • Signal à la télé

    Un mois après son lancement officiel, la télé de Signal FM se lance dans l'information avec un journal et des bulletins.

  • CD, DVD, USB: abritez-vous!

    Pour ne pas perdre ses précieux fichiers, il est important de les sauvegarder correctement et régulièrement.

  • Les débuts de la radio en Haïti

    En 1926, à ses balbutiements sous l'Occupation américaine, la puissante radio HHK s'occupait de l'éducation rurale agricole.

  • Choléra en Haïti: un mal sans coupable

    Jeudi soir, le magazine "Envoyé Spécial" de France 2 (disponible sur Télé Haïti et CanalSat Haiti) diffusait un reportage sur l'origine du choléra.

RECONSTRUCTION D'HAITI : LES DOCUMENTS

dimanche 28 mars 2010 0 commentaires



En prélude à la Réunion des bailleurs de fonds des Nations Unies à New-York le 31 mars, un site Internet qui est le bienvenu. En cours de construction, il est régulièrement mis à jour par la publication d'informations et de reportages.

Vous y trouverez le fameux document « Plan d'action pour le relèvement et le développement national d'Haïti », qui sera l'objet des négociations.

Bush - Clinton: jeu de mains vilain

jeudi 25 mars 2010 0 commentaires

(Source: Slate.fr)
Une vidéo de la visite de George W. Bush et Bill Clinton à Haïti déchaîne le Web américain depuis mercredi 24 mars. La raison? Alors que les deux anciens présidents sont en plein bain de foule dans le pays sinistré, Bush semble s'essuyer la main, après avoir serré celle d'un Haïtien... sur la chemise de Bill Clinton.


«Si c'est bien ce qu'il a fait, c'est compréhensible. Les présidents visitaient un camp où les gens déplacés par le séisme vivent dans des tentes où rester propre n'est pas facile», ironise le NPR, qui relève que même lors des bains de foule présidentiels aux Etats-Unis, les assistants avec du savon pour les mains ne sont jamais loin.
Le site libéral (comprendre démocrate) Think Progress écrit que Bush a une aversion bien connue pour les germes et une tendance à utiliser les vêtements d'autrui pour se laver. Le site renvoie ainsi vers une vidéo où on voit l'ancien président nettoyer ses lunettes avec la chemise d'une femme sur un plateau de télévision, et cite un passage du livre d'Obama The Audacity of Hope où il raconte comment Bush s'est copieusement nettoyé les mains après lui avoir chaleureusement serré la main.
Mais rien ne permet d'affirmer avec certitude que Bush se soit vraiment essuyé sur Clinton, selon le Guardian, qui rappelle que Bush est très ponctuel, contrairement à Clinton, et que son geste n'était peut-être qu'une invitation à accélérer le mouvement.

Des mobiles pour le 100% mobile (revue de presse)

mercredi 24 mars 2010 0 commentaires



Les compagnies de télécommunications américaines cherchent à transformer Haïti en une nation de mobiles. Suite aux dégâts du séisme du 12 janvier, sur les réseaux de téléphonie filiaire et d’Internet, elles déconseilleraient aux autorités haïtiennes de se lancer dans la reconstruction de réseaux de communication en fils de cuivre.

Selon Cecilia Kang du Washington Post, qui cite John Stanton, fondateur de Voice Stream et ex-PDG de T-Mobile USA, Haiti doit prioriser la communication par mobile. « La nécessité est la mère de l’invention. En déployant des systèmes sans-fil dernier cri, nous aiderons les pays moins développés de dépasser les anciennes technologies, ces systèmes devenant la base d'une nouvelle économie ».
Stanton demande par ailleurs plus de spectres de fréquence pour les opérateurs commerciaux, pour permettre la transmission de texte et l’utilisation des téléphones pour le commerce, les opérations bancaires et autres nécessités du quotidien. Il a confié que sa compagnie, Trilogy (maison mère de Voilà), est prête à investir jusqu’à 100 millions de dollars américains pour étendre son réaseau.
Face à ces propositions les avis sont partagés. Les accepter serait risqué pour les autorités haitiennes, selon certains experts, qui expliquent que les réseaux en fibre optique seraient plus efficaces pour servir les hôpitaux, les écoles et les bâtiments publics.
« Cela pourrait constituer une bonne stratégie pour au moins 20 ans, mais je ne vois pas cela comme une stratégie ultime, parce qu'à un certain point, vous avez besoin de réseaux fixes pour les services qui nécessiteraient plus de bande passante » a estimé Robert Atkinson, président du Information Technology & Innovation Foundation.
« Haïti est très montagneux et les gens restent très attachés à leurs téléphones cellulaires » a déclaré de son côté Raymond Joseph, ambassadeur d'Haïti aux États-Unis. « En ce sens, un système sans fil permetrait juste de sauter par-dessus toutes sortes d'obstacles pour connecter l'ensemble du pays.»

GOOGLE PALE KREYOL

mardi 23 mars 2010 0 commentaires



Le moteur de recherche Google.ht sait désormais parler trois langues avec l'ajout du créole haïtien.

C'est une actualité qui est passée beaucoup plus inaperçue que la fermeture de Google.cn en Chine via une redirection vers Google.com.hk. Il faut dire que les populations mises en confrontation sont sans commune mesure, avec d'un côté 384 millions d'internautes pour la Chine et de l'autre plus de 10 millions de personnes qui parlent le créole haïtien en Haïti et ailleurs dans le monde, sans d'ailleurs être forcément des internautes.

Le geste paraît surtout symbolique pour Google qui a inauguré pour Google.ht, à savoir Google Haïti, une troisième langue. Le créole haïtien vient ainsi s'ajouter à l'anglais et au français.

" Le tremblement de terre qui a récemment paralysé Haïti a fait subir de lourds dommages aux infrastructures de communication ( dont TV, radio, presse ). Dans les semaines qui ont suivi le séisme, l'Internet est devenu un outil important pour les Haïtiens dans la recherche d'actualité et d'information. Nous avions déjà ajouté le support du créole haïtien dans Google Traduction et nous sommes heureux que le moteur Google puisse aujourd'hui être utilisé par le peuple haïtien dans sa langue maternelle "

, a indiqué Google sur son blog officiel dans un billet publié quatre heures avant l'annonce de la fin des résultats censurés sur Google.cn.


(Source: generation-nt.com) 

Haiti, vibrer au son de l'HAARP (revue de presse)

lundi 22 mars 2010 0 commentaires

(Source: Hoaxbuster.com)

Après le "séisme" de la décolonisation, Haïti en a connu un autre dévastateur. Phénomène naturel ? Non, pas du tout... selon certains.

Tremblez ! Les Américains possèdent une nouvelle arme terrible à l'origine du séisme en Haïti : le système HAARP. Voilà une information basée sur un timing d’activités, sur des navires au large d’Haïti et confirmée par des militaires russes !

Comme souvent, voilà une théorie échafaudée sur le fait que toute information officielle est sujette à caution comme le rappelle Arthur Goldwag, auteur américain spécialiste du sujet que nous avons contacté. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que les Etats-Unis sont à l'épicentre de rumeurs concernant une utilisation forcenée de cette arme, ainsi ont-ils été pointés du doigt au moment du Tsunami ou du tremblement de terre en Chine !

A ce stade, il n'est sans doute pas inutile de rappeler que les tremblements de terre sont avant tout des phénomènes naturels. En réponse à nos questions, le sismologue Pascal Bernard de l'Institut de Physique du Globe précise que l'homme ne peut être qu’à l’origine de faibles séismes, après avoir provoqué des effets mécaniques puissants (explosion souterraine, pression de fluide dans un barrage ou lors de forage, décompression de réservoirs pétroliers), mais qu'en aucun cas un rayonnement électromagnétique peut être assez puissant pour provoquer un séisme ! Même la foudre n’entraine que de faibles vibrations… dans l'air !

Sa conclusion sur le message est limpide : "L'information que vous analysez n'est pas fondée."

Mais que vient faire le rayonnement électromagnétique là-dedans ? En fait, le système HAARP, cette "arme secrète" américaine est un système basé sur le rayonnement électromagnétique haute fréquence avec pour but d’étudier l’ionosphère… tout comme la station européenne EISCAT.

Toutefois, cette station américaine focalise l'attention pour plusieurs raisons : elle est plus puissante que la station européenne, et surtout elle est située sur un territoire militaire en Alaska… De plus, depuis des années, les militaires américains fantasment sur la possibilité de modifier l'environnement à des fins militaires si bien qu’en 1997, le secrétaire d’État à la défense des États-Unis, William Cohen, s'est exprimé pour que les États-Unis disposent d’une technologie capable de déclencher des séismes à distance pour répondre à des terroristes qui auraient cette même capacité.

Interrogé sur la possibilité d’utiliser le système HAARP pour provoquer des tsunamis, des séismes, le docteur Luc Mampaey, chef de projet au GRIP (Groupe de Recherche et d’Information sur la Paix et la Sécurité) et auteur d’un rapport sur le système américain HAARP est affirmatif : "il ne s’agit bien que de fantasmes".  Pour autant, les recherches effectuées ne sont pas anodines et il juge important de surveiller les modifications environnementales engendrées : "Nous devons donc rester vigilant, mais sans verser dans la paranoïa : ces armes environnementales apocalyptiques n’existent pas et, l’état de la science étant ce qu’il est, ne sont pas près d’exister.".

Et la flotte américaine ? Et les déclarations russes ?
A 500 miles des côtes américaines de Miami, notre correspondant américain, Arthur Goldwag, nous précise qu'il ne serait pas surprenant qu'on trouve en effet les traces d'un navire américain ! Mais, ces navires s'ils existent n'étaient pas si proches puisque, selon lui, le premier navire américain, des Gardes-côtes, n’est arrivé que 24 heures après la catastrophe.

Quant aux russes, n’y a-t-il pas quelque intérêt pour des militaires d’agiter la menace d’une arme américaine super puissante pour tenter de récupérer de l’argent et d’augmenter leur propre puissance ?

Qu’auraient été faire les Américains sur cette île ?

Les ressources ? Rien d’intéressant ! Un peu de bauxite, roche utilisée dans la fabrication de l'aluminium, mais aucun minéral à forte valeur, pas d’hydrocarbure, pas d’uranium…
Et même si des scientifiques, Daniel et Ginette Mathurin, déclarent que les réserves de pétrole d'Haïti sont supérieures à celle du Venezuela et feraient même partie des réserves stratégiques des Etats-Unis, une analyse rapide montre que ces déclarations n'ont aucun sens dès lors que la fameuse Réserve Stratégique de Pétrole (RSP), est constitutée de pétrole brut déjà extrait et stocké sur le sol américain dans l'hypothèse où une guerre empêcherait les approvisionnements.

Alors, si ce n’est pour les ressources minérales de l’île, peut-être les Américains s’intéressent-ils à Haïti dans un cadre géostratégique ? Encadrer Cuba peut-être ? Pourquoi auraient-ils besoin de cette île alors que Porto-Rico, une de leur "chasses gardées" est juste située au Sud-Est de Saint-Domingue et peut déjà servir dans ce but. Sans compter les installations américaines sur Cuba même, à Guantanamo. Voir les cartes suivantes:
http://www.cosmovisions.com/qHispaniola.htm
http://www.tlfq.ulaval.ca/axl/amsudant/images/porto_rico-mapaS.gif

Enfin, même si un argument miracle justifiait la prise de possession de l’île, pourquoi faire usage d’une telle arme alors que tant d’autres moyens d’agir existent ?

Et comble de l'absurde, pour Arthur Goldwag, il n’y a strictement aucun intérêt à garder une telle arme secrète dès lors qu'elle bénéficie d’une si grande puissance ! En effet, puisqu'elle fonctionne merveilleusement, son principal intérêt est de la faire connaître afin de bénéficier de tout le levier de négociations que sa puissance permet d’avoir en terrorisant les autres nations, c'est la raison d'être d'une arme de dissuasion.

Pourtant, les images ne trompent pas et les militaires américains sont bien intervenus sur l’île. Mais n’est-ce pas simplement parce qu’Obama ne voulait pas se voir reprocher le manque de réactivité qu’on a reproché à Georges W. Bush face à la catastrophe de Katrina et au manque d’aide pour des populations pauvres ? De plus, comme certains ont pu l’évoquer lors d’un débat sur France 5, Obama ne cherche-t-il pas plutôt à limiter les impacts d’une vague d’immigration massive et clandestine en aidant les populations sur place ? Sans compter sur l'impact financier lié à l'obtention des marchés de reconstruction, sans aucun doute primordiaux en ces temps de crise mondiale.
Pourquoi aller chercher ailleurs une explication ?

Alors qu’y a-t-il de vrai dans le message initial ? Pas grand-chose si ce n’est que la tragédie humaine a bien eu lieu, elle. Les humains sur place font partie d'un des pays les plus pauvres du monde et n’avaient vraiment pas besoin de ce malheur supplémentaire. Ils ont assurément besoin du soutien de tous, Américains compris.
Article par Benoît et Stéphane - HoaxTeam

Haïti, deux mois après sur les radios françaises

samedi 20 mars 2010 0 commentaires



L’après séisme continue d’occuper une place – certes de moins en moins importante – dans les médias français.
Parmi les bilans dressés, je signale trois émissions à votre attention : “Dans quel monde on vit ” (Comment aider Haïti sans compassion ?), diffusée sur Europe 1 le 11 mars dernier  , “Grand reportage” (Le camp de sinistrés de Saint Louis de Gonzague à Port-au-Prince) sur RFI le 18 mars  et “Le Bistrot de la vie” (Haïti, 2 mois après) sur Radio Notre Dame, hier vendredi 19 mars.
Je vous ai fourni les liens, pour écouter ces émissions en différé. Bonne écoute.

Cinq journalistes parlent du séisme sur RFI

0 commentaires



Wendell Théodore et Gaby Saget (Radio Métropole), Robenson Geffrard (Le Nouvelliste), Stéphane Pierre-Paul (Radio Kiskeya) et Israël Jacky Cantave (Radio Télévision Caraïbes) étaient présents ce samedi matin à l’émission hebdomadaire Atelier des Médias sur RFI. Au micro de Ziad Maalouf,  ils ont répondu aux différentes questions des auditeurs, parvenues sur le site de l’Atelier, et brossé la situation d’Haïti en général et de la presse haïtienne en particulier, plus de deux mois après le séisme.
Avec leurs confrères Yves-Paul Léandre (RTNH), Bernard Ethéart (Haiti en Marche) et Dodeley Orelus (AHP), les cinq journalistes sont en voyage à Paris, à l’invitation du ministère français des Affaires étrangères et de l’Organisation Internationale de la Francophonie.
Si vous ne vous êtes pas levé de bonne heure (5 heures du matin) pour écouter l’émission, vous pouvez vous rattraper à la reprise, diffusée ce samedi soir à 10 heures, sur RFI, à partir des fréquences 90.5 FM (Gonaives), 96.9 FM (Jacmel), 92.7 FM (Jérémie), 106.9 FM (Les Cayes) et 89.3 FM (Port-au-Prince). En différé, on peut télécharger les émissions en MP3 à l’adresse : http://feeds.feedburner.com/Rfi-AtelierDesMdias-VersionsBrutes.  
L'Atelier des Médias est un programme de RFI, ayant la particularité d’une “web-émission participative”. C'est-à-dire à la fois une émission de radio et une communauté web dont les membres participent à l’élaboration de l’émission. Le travail de l’animateur principal Ziad Maalouf et de son équipe est, chaque semaine, enrichi, stimulé, orienté, aiguillé par les contributions, les réactions, les commentaires, les suggestions des auditeurs, via la communauté de l'Atelier des médias.

Soutien aux médias en Haïti : mesures d’urgence et actions à moyen terme (revue de presse)

vendredi 19 mars 2010 0 commentaires

Depuis le séisme qui a frappé Haïti le 12 janvier, détruisant les maisons, les vies et les moyens d’existence de millions d’Haïtiens dans les principales villes du pays, les organisations humanitaires internationales se sont mobilisées pour venir en aide aux sinistrés. Pourtant, plus d’un mois après la catastrophe, les journalistes présents sur place témoignent des problèmes rencontrés par les secours et des souffrances que continue à endurer le peuple haïtien.

Actions immédiates pour l’UNESCO


Des ONG de premier plan (AMARC et Internews) ont demandé si l’UNESCO accepterait d’accueillir dans ses locaux, pendant une courte période, les journalistes et en particulier les professionnels des radios communautaires (comme le Réseau des femmes des radios communautaires haïtiennes), dont les bureaux ont été détruits. Auprès de l’UNESCO, ils pourront avoir une place plus visible dans le réseau de communication de l’aide humanitaire.


Entreprendre une évaluation exhaustive des besoins, en étroite collaboration avec le ministre des Communications et en consultation avec les médias locaux et les organisations internationales.


Organiser des formations ciblées pour les journalistes en suivant le cursus de l’UNESCO sur le reportage en situation de conflit. Les tensions politiques qui règnent dans le pays, aggravées par le séisme et ses conséquences sociales, justifient un soutien dans ce domaine.


Entreprendre une évaluation des besoins liés aux dommages subis par les Archives nationales et le patrimoine documentaire d’Haïti, dans le cadre du programme Mémoire du monde.


Actions à moyen et long terme


Une fois l’urgence humanitaire passée, il faudra aider le gouvernement et ses partenaires à remettre sur pied les médias qui ont été frappés par le séisme du 12 janvier, dans la capitale mais aussi dans les provinces, notamment dans les villes de Petit-Goâve, Grand-Goâve et Léogâne, qui ont été sérieusement touchées.


Il s’agit là d’un projet en plusieurs étapes, qui exigera un soutien suivi et flexible. Il est escompté qu’à la fin du projet le sous-secteur de la communication en Haïti fera preuve d’indépendance, de liberté d’expression et de pluralisme.
 

RADIOS FM: Y A-T-IL TROP DE STATIONS SUR LE CADRAN ?

jeudi 18 mars 2010 20 commentaires




Combien de stations de radio existe-il à Port-au-Prince ? Selon la liste de la Conatel, publiée le 16 avril 2009, elles sont environ une cinquantaine. Précisément 50 stations de radiodiffusion autorisées à opérer dans la capitale. Ça, c’est en théorie.

Dans la réalité, avant le séisme, elles étaient au moins 48, si l'on avait excepté de la liste, Radio Haiti Inter (fermée), et Radio Timoun, qui n'avait pas d'émissions régulières. A ce chiffre, il faut ajouter d'autres stations qui ne sont pas encore revenus en ondes, parce que fortement endommagées (Tropic FM) ou complètement effondrées (Sodec Services, Commerciale d'Haïti...)

Pour mémoire, ci-dessous, la liste que j'ai publié l'année dernière. Par ordre croissant de leur numéro de fréquence sur le cadran. ATTENTION, SUITE AU SÉISME, CERTAINS LIENS INTERNET PEUVENT NE PAS FONCTIONNER.

- Visa FM (88.1 MHz), qui émet uniquement de la musique haïtienne, 24 heures sur 24, et qui est la station musicale en vogue

- Radio Kiskeya (88.5 MHz), la station généraliste de lancée par feu Sony, Liliane et Marvel.

- Radio Indigène (88.9 MHz), dirigée par Alfred Mikanor.

- RFI-Haiti (89.3 Mhz), le relais local de Radio France International.

- Radio Voix de l'Espérance (89.7 Mhz), la station de l’Eglise Adventiste d’Haïti.

- Radio One (90.1 Mhz), station musicale gérée par Solèy Sounds.

- Signal FM (90.5 Mhz), station généraliste où sévissent Michel Soukar et les comiques de KAAJ, dirigée par Mario Viau.

- Tropic FM (91.3 Mhz), la radio de Guy Jean.

- Radio Etoile (91.7 Mhz), station généraliste, qui s’est convertie en Radio Kanaval le temps de la période carnavalesque.

- Stéréo Lumière 92 (92.1 Mhz), radio religieuse musicale, petite sœur de Radio Lumière.

- Radio Commerciale d'Haïti (92.5 Mhz), radio généraliste.

- Radio Ginen (92.9 Mhz), station généraliste, grande sœur de Télé Ginen.

- Radio Vasco Stéréo (93.7 Mhz), une jeune station.

- Radio Nouvelle Génération (94.1 Mhz), station généraliste.

- Caraïbes FM (94.5 Mhz), la station la plus populaire de la capitale, qui va fêter le 14 juin prochain ses 60 ans.


- MBC (94.9 Mhz) , lointaine descendante du Magloire Broadcasting Circuit (MBC), fondé en 1937. Elle a été rachetée récemment par Le Nouveau Matin S.A et diffuse cinq heures par jours les programmes de Minustah FM.

- Voix de l'Evangile (95.3 Mhz), station religieuse, propriété de l’Eglise de Dieu de Delmas 17, dirigée par Bishop Jean-Mary Désir.

- Horizon 2000 (95.7 Mhz), la première station FM à diffuser de la musique haïtienne 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Le fief de Bernier Sylvain alias BS ou Bawon Samdi.

- RCH 2000 (96.1 Mhz), station généraliste.

- Sky FM (96.5 Mhz), radio musicale pour les amateurs de musique rap, ragga, R&B, etc.

- Radio Antilles International (96.9 Mhz), fief du tonitruant Jacques Sampeur, actuel président de l'ANMH.

- Mégastar (97.3 Mhz), station généraliste, malheureusement au centre d’un conflit d’héritage

- Radio Lumière (97.7 Mhz), la station religieuse généraliste de la MEBSH, qui a fêté en février dernier un demi-siècle d'existence.

- Maxima FM (98.1 Mhz), le son qui vient du Nord d’Haïti

- Radio Ibo (98.5 Mhz), station généraliste dirigée par le journaliste Hérold Jean-François.

- Maximum FM (98.9 Mhz), radio généraliste

- Vision 2000 (99.3 Mhz), tête d’un réseau de radios qui couvre le pays

- Sweet FM (99.7 Mhz), station musicale

- Radio Métropole (100.1 Mhz), la radio des Widmaier qui soufflera en mars prochain ses quarante bougies.

- Magik9 (100.9 Mhz), station généraliste. Ci-devant Magik Stéréo, elle a été rachetée par Le Nouvelliste. Elle vient de lancer son site Internet.

- Univers FM (101.3 Mhz), station musicale

- Energie FM (101.7 Mhz), station généraliste

- Radio Nationale (102.1 Mhz), la version FM stéréo de la RNH, qui diffuse un programme entièrement musical.

- Zenith FM (102.5 Mhz), radio généraliste

- Radio Super Star (102.9 Mhz), la première station à émettre exclusivement ses programmes sur FM

- Mélodie FM (103.3 Mhz), dirigée par Marcus et Elsie Ethéart, elle a fêté ses 10 ans en septembre 2008.

- Shalom FM (103.7 Mhz), station religieuse qui diffuse ses programmes sur la fréquence occupée préalablement par Radio Lakansyèl et Inspiration FM

- Radio Galaxie (104.5 Mhz), la station de Dadou Jean-Bart et d'Aruns Bellevue.

- RFM (104.9 Mhz), la station de Rotchild François Jr

- Radio Nationale (105.3 Mhz), la fréquence généraliste de la RNH.

- Radio Soleil (105.7 Mhz), la voix de l’Eglise catholique dans l’Archidiocèse de Port-au-Prince.

- Planèt Kreyòl (106.5 Mhz), l’OVNI de la bande FM, dirigé par Carl-Henri Desmornes.

- Kadans FM (106.9 Mhz), qui est revenue en ondes, après de longs mois d’absence


- Radio Solidarité (107.3 Mhz), la station de Venel Remarais, qui a célébré ses 10 ans le 30 octobre dernier.

- Scoop FM (107.7 Mhz), la toute dernière née de la bande FM. Dirigée par Gary Pierre-Paul Charles, elle ambitionne de devenir la première radio haitienne tout-info, 24 sur 24, 7 sur 7.

Deux stations: Radio Digital (107.9) et Radio Boukman (95.9) sont aussi autorisées à fonctionner.

L'AJH cherche à alimenter un fonds d’aide pour les journalistes (Revue de presse)

mercredi 17 mars 2010 0 commentaires


L’association haïtienne des journalistes (AJH) continue à chercher des fonds pour alimenter une caisse d’aide au profit des journalistes, selon son secrétaire général Jacques Desrosiers.
Afin de venir en aide aux journalistes révoqués ou mis en disponibilité par certains medias qui ont pourtant reçu des subventions du gouvernement, l’AJH a créé un fonds d’aide et cherche les moyens de l’alimenter.
« L’Unesco, indique-t-il, a annoncé sur son site l’octroi de 130 000 dollars a l’Association pour venir au secours des journalistes, mais nous ne disposons pas encore de ce montant », a indiqué à HPN Jacques Desrosiers.
L’organisation internationale a décidé d’accorder à l’AJH 50 000 dollars pour la formation des journalistes et la reconstruction du local de l’association de presse. Un montant que l’AJH devrait recevoir prochainement.
L’AJH continue à chercher encore des fonds pour alimenter cette caisse d’aide aux travailleurs de la presse.
(source: Haiti Press Network)

WYCLEF JEAN SE DÉFEND D'ÊTRE UN FRAUDEUR (Revue de Presse)

lundi 15 mars 2010 0 commentaires




En janvier dernier, le site Internet “The Smoking Gun” avait attaqué le chanteur, sur son manque de transparence dans la gestion de ses activités caritatives, au sein de Yele Haiti. Face à ces graves accusations, Wyclef avait alors rapidement répliqué, en postant une vidéo sur YouTube, pour convaincre qu’il n’avait rien à cacher, tout en reconnaissant, que les choses pourraient aller mieux.

« Je dénonce toute forme d’allégation, prétendant que j’aurais profité de Yele Haiti » s’était-il défendu dans la vidéo diffusée sur YouTube le 17 janvier 2010, et visionnée depuis par plus de 300.000 internautes. « Ce ne sont que de basses calomnies. Je me suis engagé à aider les gens d’Haïti tout au long de ma vie, et cet engagement continuera jusqu’au jour de ma mort » avait-il confié dans une note écrite, qui accompagnait la vidéo.

Dans son intervention, Wyclef avait révélé avoir donné plus d’un million de dollars, de ses propre fortune, à la Fondation Yele Haiti. « Jamais je ne prendrais de l’argent de Yele pour mon propre usage personnel. »



Une maîtresse à 100.000 dollars

Un séisme et plusieurs campagnes de levée de fonds plus tard, “The Smoking Gun” accuse le chanteur de favoritisme, à l’endroit de son assistante personnelle, qu’il rétribuerait grassement. Une accusation reprise, depuis quatre jours, par plusieurs autres bloggeurs, dont Ally Schweitzer du Washington Post.

« Encore des difficultés pour Wyclef Jean et sa fondation Yele Haiti: (le site) The Smoking Gun vient de publier la declaration d’impôts 2008 de l’organisation, révélant que le groupe a payé 105.000 dollars à l’assistante de Jean, réputée aussi être sa girlfriend, Zakiya Khatou-Chevassus. Une semaine qui commence mal pour Wyclef » a écrit le journaliste.

Face à ces nouvelles accusations, la star n’a pas encore réagi.

AVANT-APRÈS: IMMEUBLES DE MÉDIAS EFFONDRÉS

1 commentaires

L'immeuble logeant Radio Télé Ginen, à Delmas 31 s'est complètement effondré lors du séisme du 12 janvier. Parmi les victimes: Belo Cénatus, un des cameraman de Télé Ginen, et le producteur-promoteur Joubert Charles. Amené rapidement à l'hôpital, ce dernier a succombé à ses blessures. La Radio Télé Ginen a depuis repris ses émissions, à partir d'un abri provisoire installé sur la cour de l'Institution Saint-Louis de Gonzague à Delmas. (Cliché: Claudel Victor/Radio Télé Ginen)

L'immeuble de l'Archevêché de Port-au-Prince, qui logeait Radio Télé Soleil, à la rue Saint-Laurent, dans les parages de la Cathédrale, s'est effondré, et les pilleurs ont saccagé le reste. Parmi les collaborateurs de la station, deux décès et la presque totalité du staff privé de domicile. Quelques jours après le séisme, Radio Soleil est revenue en ondes, grâce à du matériel logé dans un minibus, pas trop loin de l'église Saint-Pierre à Pétion-Ville. Une campagne de levée de fonds a été lancée à l'étranger pour permettre de remplacer les  studios de production, les émetteurs et d'autres matériels perdus dans le séisme.

Autre immeuble effondré: celui de la Digistore, qui logeait les studios de Radio Energie FM, à l'avenue Magloire Ambroise.

Du grand complexe Hôtel d'Haïti, il ne reste que des décombres. Au deuxième étage, le bâtiment logeait la Radio Commerciale d'Haïti.

D'autres photos suivront, le temps de chercher des clichés d'immeubles avant le séisme.

AVANT-APRÈS: LA CATHÉDRALE DE PORT-AU-PRINCE

0 commentaires


Ouverte au culte public depuis le 20 décembre 1914, la Cathédrale Notre-Dame de l'Assomption était le plus grand édifice religieux d'Haïti. Cette église de type néoroman était aussi l'un des emblèmes de la ville de Port-au-Prince.

DEUX MOIS APRÈS...

0 commentaires

Salut. Aujourd'hui lundi 15 mars 2010, je recommence à animer le blog. Il me fallait faire ce recul, pour pouvoir mieux rebondir. Donc, à partir de ce jour, je vais essayer de fournir au moins cinq messages par semaine. Avec néanmoins deux rubriques: AVANT-APRÈS pour présenter les dégâts subis par des bâtiments des médias et autres institutions publiques; et REVUE DE PRESSE INTERNATIONAL, un bref aperçu de ce qui s'écrit sur Haiti dans la presse internationale.
Donc, à bientôt.

DÉCÈS DE MA MÈRE MADELEINE DUQUELLA VICTOR

lundi 8 mars 2010 0 commentaires


Décès de Veuve Antoine Victor, née Madeleine Duquella

La famille Victor annonce le départ vers la Maison du Père de Veuve Antoine Victor, née Madeleine Duquella, le jeudi 4 mars 2010 au Cap-Haitien, à l'âge de 72 ans, après une longue maladie courageusement supportée.

En cette pénible circonstance, sympathie à ses enfants éplorés, Michelle Victor, Rody Victor et Mme née Jessica Legerme, Claudel Victor, Marjorie Victor, Carline Victor, Sandra Charles née Victor et son époux Grégory Charles; à ses petits enfants Joseph Moïse, Alain, Stephan et Chloé Victor ; à ses frères M. Montéus Jean-Louis et famille, M. Dieudonné Duquella et famille ; à ses beaux-frères et belle-sœur, M. Jean Rémy et famille, M. Montes Moïse et famille, M. Francklin Victor et famille, Mme Dieuvella Victor et famille ; à son beau-fils Frantz Victor et Mme née Nicole Péan ; à ses neveux et nièces, particulièrement Mme Monique Saint-Cyr, Johnson et Kristelle Rémy.

A ses nombreux neveux et nièces, cousins et cousines; à la fidèle Eliana Belma Aldor et aux dévouées Marie Claire, Yvette et Miss Pierre qui l’ont soignée dans ses derniers moments. ; à son médecin traitant Dr Elsie Metellus Chalumeau.

Aux familles Victor, Duquella, Jean-Louis, Rémy, Legerme, Charles, Péan, Guillaume, à tous les autres parents, alliés et amis affectés par ce deuil.

Les funérailles de Veuve Antoine Victor, née Madeleine Duquella seront célébrées le mercredi 10 mars 2010, à 8 h AM, en l'église Sainte-Claire (Route de Frères). L'exposition se tiendra à compter de 6 h 30 AM à l’église. La dépouille sera inhumée au Cimetière de Frères.


Mes deux parents disparus

Carel Pedre, "l'oeil d'Haïti", récompensé

jeudi 4 mars 2010 0 commentaires

Un animateur de radio haïtien a reçu un prix à New York pour son utilisation du site de micro-blogs Twitter afin de tenir le monde informé des suites du séisme qui a ravagé son pays le 12 janvier. "Je dédie ce prix à mon pays", a dit Carel Pedre, 29 ans, après avoir reçu un prix dans la catégorie "humanitaire" mercredi soir lors de la seconde remise annuelle des "Shorty Awards", qui récompensent "l'excellence sur Twitter" mais n'ont pas de lien officiel avec le site.

 
Sur les ondes © 2011 | Designed by RumahDijual , in collaboration with Online Casino , Uncharted 3 and MW3 Forum